Campagnes Résif-Sismob 2021

Fin 2020, 17 campagnes de mesures sont déjà programmées pour l’année 2021 dans le cadre de Résif-Sismob, mobilisant sur les six premiers mois 106 sismomètres moyenne et large bande du parc et, presque en continu tout au long de l’année, la centaine de nodes disponibles.

Certaines campagnes de mesures apparaissant dans le calendrier sont prévisionnelles. Toutes les demandes de réservations reçues, y compris pour l’année en cours, sont étudiées. Dans la mesure du possible, tout est fait pour que les demandes soient acceptées. les utilisateurs du parc d’instruments sont donc vivement encouragés à contacter l’équipe SisMob ou à faire leur demande de réservation via le formulaire 

Télécharger la version pdf

Calendrier des campagnes Résif-SisMob 2021

Planning de réservation Résif-SisMob 2021

Les campagnes 2021

Rivière des pluies 

L’objectif de de cette campagne est d’estimer au niveau de la Rivière des Pluies (La Réunion) la charge de fond transportée par ce cours d’eau à partir d’enregistrements sismologiques et de quantifier le taux d’érosion.

Albion 

Le projet a pour ambition de caractériser la géologie des roches carbonatées du Sud-Est de la France, ainsi que l’étude de la dynamique de l’eau au sein de ces formations géologiques.

Seisadelice 

L’expérience proposée à terre est le déploiement d’un réseau de 6 stations au centre du glacier de l’Astrolabe, sur sa ligne d’échouage. Une large partie de la science sera focalisée sur les signaux cryo-sismiques (donc plutôt haute fréquence, de 1 à 100 Hz), mais il s’agira également d’enregistrer le bruit microsismique océanique primaire et secondaire (entre 1 et 20s de période), et potentiellement des signaux basse fréquence liés au vélage d’iceberg et à la dynamique interne du glacier.

Chili 

Le projet a pour but d’effectuer le suivi des déformations, de la sismicité et l’émission de trémors lors d’un futur séisme lent. Les stations sismologiques seront déployées dans la région de Copiapo (Chili).

RenovRisk 

Etude des éboulements rocheux de grande ampleur affectant les grandes parois de la Réunion (les « remparts ») dans l’objectif de préciser les conditions de stabilité et l’impact du recul de falaise. Le projet vise à caractériser la morphologie, la géologique et les caractéristiques géotechniques de ces grandes instabilités, avec des mesures in situ (sismomètres, extensomètres), des observations de terrain, l’étude d’événements historiques, l’utilisation de modèles mécaniques…

Mayotte 

Installation temporaire de stations pour le suivi de la sismicité au large de Mayotte

Courmayeur 

Les objectifs scientifiques sont d’une part l’étude des essaims sismiques de Courmayeur, Chamonix et Vallorcine et d’autre part l’étude des signaux sismiques basse fréquences dans le massif du Mont Blanc générés par le frottement des glaciers sur le socle et déclenchés par des chutes de neige.

Deep-Trigger 

L’objectif est de caractériser, en zone de subduction, les signaux sismologiques associés aux glissements lents (vus par géodésie), ainsi que les interactions entre sismicité d’interface (0-60km de prof) et sismicité de profondeur intermédiaire (80-130km de profondeur). Les deux zones cibles sont situées au Chili (près de la région métropolitaine) et au Pérou autour de la ride de Nazca. Dans ces deux zones, des épisodes de glissement lent ont été observés et des essaims sismiques ont été identifiés. L’objectif est de rechercher des signaux basse fréquence type LFE, VLFE et trémors qui n’ont pas été encore observés dans cette zone. Une expérience de longue durée (plusieurs années) est nécessaire pour pouvoir comparer avec les déformations de surface mesurées par GPS.

Bhoutan

Acquisition de données sismiques haute-résolution avec le déploiement d’un réseau de stations sismologiques le long de deux failles au sud Bhoutan (ouest et est). Ces stations resteront en place entre 15 jours et 3 semaines sur chaque site et l’acquisition se fera de manière passive (activité sismique, bruits de la rivière et bruit anthropique) et active.

Chauvet

L’objectif du projet est d’enregistrer les différentiels de bruit sismique à l’intérieur et à l’extérieur de la cavité de la Grotte Chauvet (Ardèche), et d’étudier la stabilité d’un pilier détaché du pan de la falaise ‘le pilier d’Abraham’. Les stations sismologiques seront déployées dans la grotte du Treuil, au-dessus du pilier d’Abraham ainsi que sur la partie stable de la falaise.

DEVA-CO2

Le projet aura lieu au Népal, et consiste en l’installation de 3 sismomètres large-bande avec accéléromètres près des sites instrumentés pour le CO2. Installation de 5 sismomètres moyenne-bande plus éloignés de ces zones. Installation en mini-forages de 1 à 6 m.

Perret

Suivi du comportement de la Tour Perret de Grenoble, en phase de réhabilitation. Installation d’une stations sismologique en haut de la structure et à la base pour mesurer son déplacement.

Albion

Ecoute des écoulements de l’eau au sein du système karstique.

Resolve-Harmalière

Imagerie multiphysique du glissement de terrain de l’Harmalière (Isère).

Pégairolles

Imagerie de bruits sismiques sur le glissement Pégairolles de l’Escalette (Hérault). Le but du projet est de capter les pluies reliées aux évènements cévenols, afin d’imager la structure et de faire un suivi temporel des circulations de fluides au sein d’un glissement lors d’évènements météorologiques majeurs.

Vuache

Suivi et enregistrement du bruit sismique le long de la faille du Vuache (Haute Savoie).

Sismeauclim 

Déploiement des nodes sur un bassin versant pendant 4 mois pour l’étude hydro-géophysique d’un bassin versant abritant un aquifère karstique en Franche-Comté. Ce projet s’appuie sur trois disciplines : la sismologie, l’hydrogéologie et la climatologie. L’objectif est de réaliser l’imagerie 4D d’un bassin versant en période de crues. Il s’agit de localiser et quantifier les volumes d’eau de leur émission sous forme de pluie à leur transfert jusqu’à l’exutoire du bassin. Un réseau d’observations temporaire sera ainsi déployé pendant la période hivernale 2021-2022 pour une mesure intégrée des crues de l’aquifère.

Tsarmine

Surveillance du Glacier Rocheux Tsarmine (Valais – Suisse).